Désinfecter l’air de son intérieur avec les huiles essentielles!

désinfecter l'air intérieur

Que ce soit en cette période de pandémie ou pendant une épidémie de grippe, on me demande souvent quoi faire pour désinfecter l’air de son intérieur, et ce de façon naturelle. Aujourd’hui, je vous partage mes huiles essentielles favorites, ainsi que quelques mélanges à utiliser pour toute la famille!

Avec quoi diffuser des huiles essentielles ?

Si vous avez des notions en aromathérapie, vous devez alors savoir qu’il y a différentes manières de diffuser des huiles essentielles. Voici les types de diffuseurs les plus connus:

  • le diffuseur à nébulisation selon le système “venturi”: un diffuseur très puissant mais qui à tendance à assécher l’air. Je ne le recommande donc pas pour les bébés et les enfants car ils ont des bronches fragiles. De plus, c’est un système assez bruyant et qui demande à être très puissant pour que toutes les molécules soient bien diffusées, en particulier les plus lourdes.
  • le diffuseur par ultrasons: c’est mon système préféré, il s’agit de remplir le réservoir d’eau (pas d’eau en bouteille, mais bien de l’eau courante), d’y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles et la diffusion se fait par vibration ultrasonique. En effet, la surface de l’eau vibre et engendre une vapeur/une brume chargée de molécules aromatiques. Cette diffusion est sans bruit et sans chauffage des huiles essentielles. Enfin, ce type de diffuseur n’assèche pas les bronches, au contraire, il humidifie l’air. Cette diffusion est aussi chargée en ions négatifs qui sont excellents pour notre santé (à l’inverse des ions positifs), ils ont une tendance à stimuler la détente, diminuer la fatigue, stimuler l’immunité, améliorer la qualité du sommeil, favoriser une meilleure oxygénation des tissus, etc.

A ces diffuseurs plus connus, s’ajoutent évidemment d’autres méthodes comme l’évaporation à chaud et l’évaporation à froid que je ne recommande pas personnellement.

Vous trouverez des diffuseurs par ultrasons de très bonne qualité ici et ici.

Pourquoi diffuser des huiles essentielles ?

La diffusion d’huiles essentielles fait partie d’une branche de l’aromathérapie qui est l’olfactothérapie. La respiration sèche ou la diffusion d’huiles essentielles c’est transmettre directement de l’information à son cerveau, c’est pourquoi je ne néglige jamais l’aspect olfactif lorsque je réalise un mélange pour quelqu’un. N’oubliez donc pas qu’une synergie d’huiles essentielles c’est soigner aussi son aspect psycho-émotionnel.

Le fait de diffuser des huiles essentielles permet de se protéger de la propagation de virus au sein d’un groupe, d’une famille, etc. C’est un outil puissant et efficace pour se protéger lorsqu’un membre d’un groupe est malade. Enfin, la diffusion c’est aussi un bon moyen de se protéger lors d’un événement ou d’une soirée entre amis et qu’un invité est malade.

En cette période particulière, je vous conseille évidemment de diffuser des huiles essentielles spécifiques qui sont anti-virales et immuno-stimulantes afin de purifier l’air intérieur et de mettre toutes les chances de votre côté pour vous protéger. Je conseille également la diffusion de synergies dans des lieux propices à la propagation de microbes et de virus comme les salles d’attentes, les hôpitaux, etc.

Enfin, la diffusion d’huiles essentielles permet de prévenir et de protéger, mais c’est aussi un outil essentiel lorsqu’un virus est déjà là comme pour dégager vos voies respiratoires et aider toute la sphère ORL à se déboucher.

Ma sélection d’huiles essentielles!

Je pense que chaque thérapeute possède ses préférences. Aujourd’hui, je vous partage les miennes qui seront efficaces contre les virus, qui stimuleront votre immunité et qui apaiseront aussi vos voies respiratoires en cas d’encombrement déjà installé.

  • L’huile essentielle de Pin Sylvestre: provenant de la famille des abiétacées, cette huile essentielle possède une odeur balsamique et est particulièrement intéressante pour la sphère respiratoire et surtout les poumons. Elle décongestionne, apaise et nettoie. Elle possède une action antiseptique sur l’air ambient. L’huile essentielle de Pin Sylvestre est aussi stimulante et possède donc une action tonique (elle est utilisée aussi pour la baisse de concentration, la dépression et la fatigue physique). Vous pourrez, entre autre, l’utiliser combinée avec les huiles essentielles de Ravintsara et d’Eucalyptus Radié lors d’une inhalation dans de l’eau bouillante avec une serviette par-dessus votre tête, décongestion garantie!
  • L’huile essentielle de Sapin Baumier: elle provient également de la famille des abiétacées et elle est particulièrement efficace en cas de rhume ou de toux. Comme son nom l’indique, c’est un réel baume pour les poumons et la sphère ORL. Elle possède un effet décongestionnant et nettoyant. L’huile de Sapin Baumier est ma préférée à côté du Pin Sylvestre surtout dans des synergies pour affronter l’hiver. Elle est antiseptique, anticatarrhale c’est-à-dire qu’elle va faire en sorte de diminuer la production de mucus dans les zones concernées (nez, gorge, etc), et anti-infectieuse.
  • L’huile essentielle de Ravintsara: de la famille des lauracées, sa réputation n’est plus à faire! Nombreuses sont les personnes qui ont vidé les rayons de cette huile essentielle lors du début de l’épidémie COVID-19. A mes yeux, c’est une huile essentielle à ne pas négliger tout au long de l’année et particulièrement en automne-hiver. C’est l’huile essentielle de référence pour contrer les infections virales de tout type comme la grippe, le zona, etc. Elle est également particulièrement anticatarrhale, anti-infectieuse, immuno-stimulante et neurotonique. Dès que l’hiver approche, pensez donc à la diffuser en préventif et à en mettre sur le thorax, la voûte plantaire ou le long de votre colonne vertébrale. Enfin, c’est une huile essentielle peu dermocaustique est très bien tolérée par toutes et tous!
  • L’Essence de Citron: une essence et non une huile essentielle de la famille des rutacées qui est très particulière puisqu’elle est généralement utilisée comme détoxifiante des fonctions digestives et hépatopancréatiques, oui MAIS sa composition en monoterpènes fait que sa fonction se modifie lors de la diffusion puisqu’elle devient alors antiseptique atmosphérique et anti-virale (on dit merci au limonène!). Elle est donc excellente à diffuser en période d’épidémies hivernales ou de maladies contagieuses.
  • L’huile essentielle de bois de hô ou de bois de rose: de la famille des lauracées, vous trouverez plutôt celle de bois de hô car le bois de rose est aujourd’hui une plante protégée. En synergie avec l’huile essentielle de Ravintsara, elle est particulièrement efficace pour traiter et prévenir les pathologies virales et bactériennes et surtout chez les enfants. Cette huile essentielle est une puissante antibactérienne, antivirale et stimulante immunitaire, et fongicide.
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus Radié: de la famille des myrtacées, elle est riche en cinéole et est donc anticatarrhale, expectorante, antitussive et antivirale. Elle est la référence pour soigner la sphère ORL et elle stimule aussi les défenses immunitaires. Elle sera particulièrement à diffuser en période d’épidémies hivernales et contagieuses, de rhume, de refroidissement, de grippe, de bronchite et de système immunitaire affaibli. Enfin, vous pouvez également l’appliquer en prévention lors d’épidémie hivernale sur le thorax et le dos.

Synergies à diffuser!

Voici 3 synergies différentes que je réalise souvent en fonction des huiles essentielles que j’ai sous la main:

  1. Synergie 1 pour un flacon gouttes de 10ml: HE Ravintsara 2ml, HE Bois de Hô 2ml, HE Sapin Baumier 2ml et Ess. Citron 4ml.
  2. Synergie 2 pour un flacon gouttes de 10ml: Ess. Citron 4ml, HE Ravintsara 2ml, Bois de Hô 2ml et Pin Sylvestre 2ml.
  3. Synergie 3 pour un flacon gouttes de 10ml: HE Pin Sylvestre 2ml, HE Ravintsara 2ml, HE Eucalyptus Radié 2ml et Ess. Citron 4ml.

Diffuser dans un diffuseur ultra-sonique entre 6 à 8 gouttes du mélange soit pendant une trentaine de minutes, soit en continu sans dépasser 2 heures de diffusion.

Remarques et précautions:
  • Les huiles essentielles présentées peuvent être diffusées aux doses mentionnées en présence de bébé, de femme enceinte et de personnes ayant des pathologies nerveuses.
  • Un test dans le pli du coude 24h avant une utilisation cutanée est toujours conseillé.
  • En voie cutanée, toutes les huiles essentielles citées dans cet article sont déconseillées les 3 premiers mois de la grossesse.
  • Pour toute utilisation cutanée de ces huiles essentielles chez les enfants, veuillez me demander mon avis par mail ou en consultation.

En consultation, je réalise aussi ces mélanges d’huiles essentielles pour plus de facilité.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez prendre rendez-vous, veuillez m’envoyer un e-mail à l’adresse suivante: info@instantvegetal.be

Plus d’informations sur mes lieux de consultations ici.

Comments are closed.